Les commissions des agents immobilier

Comprendre le fonctionnement des commissions des agents immobilier

Le métier d'agent immobilier est souvent associé à des visites dans des villas somptueuses et un salaire à cinq chiffres. Cette idée provient des séries télévisées américaines. Dans la réalité, le travail de ses professionnels demande une certaine polyvalence. 

Ce qu'il faut savoir sur les revenus d'un agent immobilier

Le métier d'agent immobilier est souvent associé à des visites dans des villas somptueuses et un salaire à cinq chiffres. Cette idée provient des séries télévisées américaines. Dans la réalité, le travail de ses professionnels demande une certaine polyvalence. En France, un agent immobilier doit avoir une carte professionnelle pour exercer ce métier. Concernant la rémunération, il jouit du statut d'indépendant. Par conséquent, il ne jouit pas d'une rémunération fixe. Dans ce cas, combien gagne un agent immobilier ? Découvrez les détails de son salaire dans cet article.

 

Une rémunération basée sur un système d'honoraire

L'agent immobilier salaire : est règlementé par la loi Hoguet. Cette dernière fait la distinction entre la location et la vente. Lorsqu'un professionnel effectue une vente, il ne peut toucher une rémunération qu'une fois la transaction réalisée. Ainsi, il doit passer par plusieurs étapes :

- le premier contact ;

- la promotion du bien ;

- la visite et les négociations ;

- la rédaction de l'acte de vente.

 

À la fin, il touche un pourcentage sur le prix de vente. Il se situe généralement entre 3 et 6 %. L'agent immobilier ou l'agence dans laquelle il travaille fixe le taux en fonction de la concurrence dans sa zone d'intervention. Le plus important est d'informer clairement le client sur ce sujet au début de la collaboration.

À titre d'exemple, si les commissions agent immobilier s'élèvent à 3 % du prix de vente, cela signifie qu'il touche un salaire de 15 000 euros sur un bien vendu à 500 000 euros. En France, le taux moyen pratiqué par les professionnels tourne autour de 4,87 %. Dans le cas des locations, les honoraires sont calculés au mètre carré. Il se situe entre 11 et 15 euros par m².

Si l'agent est mandaté par une agence, il touche un pourcentage sur les honoraires de l'entreprise. Ce taux se situe entre 40 et 60 %. Dans ce cas, si l'agence perçoit 15 000 euros, il verse 60 %, soit 9 000 euros à l'agent.

 

 

agents immobilier et commission

 

 

Un salaire largement dépendant de la performance professionnelle

En France, la rémunération brute d'un agent immobilier est très disparate. Si un agent non ladre perçoit environ 32 446 euros par an, un cadre peut toucher au-delà de 51 000 euros.

Cependant, en tant que profession indépendante, le métier d'agent immobilier ne jouit pas d'une rémunération stable. En effet, s'il n'enregistre aucune vente durant un mois, il ne percevra rien. À l'inverse, si le professionnel réussit à concrétiser une ou deux ventes mensuelles, son salaire peut atteindre facilement les 20 000 euros.

 

Combien gagne un agent immobilier indépendant ?

Le salaire d'un agent indépendant est difficile à évaluer étant donné qu'il dépend de sa clientèle et de ses performances. Néanmoins, celui d'un débutant se situe autour de 1500 euros et 3000 euros bruts par mois. Après quelques années d'expérience, le salaire peut atteindre les 5 000 euros bruts.

Si vous décidez de vous lancer dans le statut d'indépendant, vous devez prévoir au moins six mois d'attente avant d'obtenir les premiers mandats. Sur une première année d'exercice, le salaire annuel se situe entre 30 000 et 60 000 euros.

 

Qu'en est-il pour les employés dans une agence ?

Au début de leur carrière, les agents immobiliers optent souvent pour la sécurité en intégrant une agence. Cette alternative permet de toucher une rémunération fixe. Dans ce cas, elle dépend de la renommée de l'agence, de son réseau ainsi que de son expérience professionnelle.

L'agence peut proposer une part fixe et une variable en fonction du résultat. Ainsi, la première se trouve entre 1500 et 3000 euros. Lorsque la partie variable est élevée, celle fixe est relativement faible.

 

 

Comment augmenter son salaire en tant qu'agent immobilier ?

Étant donné que le métier dépend grandement des résultats, il est important de développer son réseau. En effet, disposer d'un portefeuille client riche vous permet de pérenniser votre salaire sur le long terme.

Développer son réseau n'est pas une tâche aisée, il requiert des compétences spécifiques que vous apprenez au cours de formations spécifiques. En effet, vous devez maitriser les différents leviers de visibilité. C'est le cas de l'utilisation des réseaux sociaux. Vous devez également avoir une bonne connaissance des ressorts marketing.

À noter que les commissions d'un agent immobilier sont dégressives en fonction de la valeur du bien. Ainsi, le pourcentage est plus bas lorsque le bien est plus cher. Cela n'empêche pas le marché de l'immobilier de luxe d'être lucratif. Cependant, si vous désirez vous aventurer dans ce domaine, le réseautage est une étape indispensable. Vous pouvez aussi varier votre portefeuille client dès le départ afin de pérenniser votre salaire.

 

Qu'en est-il des négociateurs immobiliers ?

De nombreux professionnels dans le secteur ne possèdent pas une carte professionnelle. Par conséquent, ils ne jouissent pas du statut d'agent, mais de négociateur. Ce titre est d'ailleurs porté par de nombreux professionnels en France.

Pourtant, il réalise les mêmes tâches qu'un agent immobilier en matière de négociations. La convention collective de cette branche stipule que la rémunération est 13 fois supérieure au SMIC.

 

Directeur d'agence : le poste le plus stable financièrement

Qu'il s'agisse d'un agent ou d'un négociateur, leur salaire demeure instable, puisqu'il dépend de leur performance de vente. Pour espérer un salaire fixe et évoluer dans son secteur, il peut accéder aux postes suivants :

- directeur d'agence franchisée ;

- chef d'agence salarié ;

- responsable de sa propre agence.

Ces postes impliquent de nombreuses responsabilités qui vont au-delà de la vente de bien. La rémunération tourne autour de 117 956 euros bruts par an.

 

Faut-il suivre une formation pour travailler dans l'immobilier ?

À la fin de sa formation, un agent immobilier est considéré comme un débutant. Il existe de nombreuses voies pour exercer ce métier. Les cycles de formation commencent à partir du bac +2 au bac +5. Les jeunes agents commencent leur activité avec un bac +2. Ils acquièrent un statut professionnel plus prestigieux et un salaire plus élevé grâce à l'expérience.

Chez Icademie, il est possible de suivre une formation pour exercer ce métier. L'avantage avec Icademie demeure la possibilité de suivre les cours en e-learning ou en mix-learning. Pour financer vos cours, vous pouvez utiliser votre CPF, faire une VAE, demander au Pôle Emploi ou effectuer une formation en alternance . En effet, les formations proposées par cette structure y sont éligibles.